Articles libres de droitsLe magazine Nopanda est à votre service.
Voici les meilleurs articles sélectionnés pour vous par la rédaction


AUTEURS

  • Inscription
  • Identification
  • Régles à respecter




  • VISITEURS

  • Invitez vos amis
  • Régles à respecter
  • Contactez-nous




  • NEWSLETTER

    Soyez au courant des nouveautés !



    Votre e-mail ne sera
    ni vendu, ni loué.

     ::


      Imprimez cet article

      Recopiez cet article

      Envoyez cet article à un ami

      Ajouter aux Favoris
    Anubis, le gardien des morts
    par Franck SOUBLOM   





    Représenté habituellement par un homme à tête de chacal, Anubis était le dieu égyptien des morts. Prenez garde à son fouet et à son sceptre, ils vous conduiront aux Enfers.

    Les égyptiens attachaient une grande importance à leurs morts et la conservation de ceux-ci. Le rôle principal d'Anubis était de veiller à l'embaumement et à l'accompagnement des morts vers le royaume éternel. Il était chargé d'emmener le défunt dans la chambre des Deux Vérités afin qu'il puisse subir l'épreuve de la pesée. Sa peau de couleur noire est celle des morts une fois le procédé de momification achevé. Cette couleur évoque aussi le limon déposé au bord du Nil, symbole de fertilité et de renaissance.

    Pourquoi avoir divinisé de tels animaux ? Dans l'ancienne époque, les chiens sauvages et les chacals erraient dans les cimetières, creusaient près des tombes et, parfois, déterraient des morts. Dans la mythologie Egyptienne, quand Anubis faisait passer un défunt dans l'autre monde, il veillait sur sa dépouille, pour ne pas qu'elle soit dévorée par le terrible Amon, mangeur de morts. Si le corps physique était détruit, l'ascension vers le ciel s'en trouvait compromise et la mort était définitive.

    Après les cérémonies funéraires et l'embaumement venait le temps du jugement. Le coeur du défunt était placé sur le plateau d'une balance. Sur l'autre plateau était placée une plume. Si le coeur du mort était plus léger que la plume, alors il pouvait continuer son périple et accéder à l'au-delà.

    Anubis, selon les bribes d'histoires qui nous sont parvenues, était le grand seigneur de la nécropole ou encore celui qui était juché sur sa montagne. Malheureusement pour lui, son rôle s'est vu amoindri au fil des siècles. Pour finir, il n'a plus été que l'assistant d'Osiris, un simple greffier tenant les clés. Etait-ce tout ce dont pouvait espérer le fruit supposé d'une union illégitime, bien que divine, à l'époque de l'ancienne Egypte ? Selon la légende, Anubis aurait été le fils caché d'Osiris et Isis, sa mère adoptive, l'aurait recueilli, malgré tout.

    Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter de bonnes nuits à méditer. Dormez le coeur léger car le gardien des morts veillera sur vous le temps venu.



    Source de l'article : http://www.nopanda.com/?expert=Franck_Soublom La National Gallery de CardiffEasy Songs Guitare - 5 à apprendre aujourd'huiThe Simple Joy Of New Age Piano PlayingDifférents types d'EQL'art des dessins et modèles tatouage tribal d'épaule, à partir de la manche pour Piece Flash Back To WorkSexy Girl TattooMemoirs allemand - allemand-Brésiliens Aujourd'huiHrithik RoshanEnregistrement à domicile en utilisant un ordinateur ou un enregistreur de disques dursIntelliflix Online DVD Rental Service d'examen


    Sélection d'articles de la rubrique Culture :

  • Un signe gigantesque
  • Dimension culturelle du baobab
  • La nature véritable de l'homme !
  • L'instant présent
  • Anubis, le gardien des morts
  • L'expansion de la conscience
  • Un hologramme de l'univers
  • S'il n'y avait pas de miracle !
  • Qui sommes-nous vraiment ?
  • Des juifs et des noirs aux juifs noirs



  • Copyright © 2009-2018 nopanda.com - Tous droits réservés