Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/web/justmove/www/infos.php on line 35

Warning: mysql_select_db(): supplied argument is not a valid MySQL-Link resource in /home/web/justmove/www/infos.php on line 36

Warning: mysql_query(): supplied argument is not a valid MySQL-Link resource in /home/web/justmove/www/infos.php on line 108

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/web/justmove/www/infos.php on line 109
Demande de brevet PCT Inde
Articles libres de droitsLe magazine Nopanda est à votre service.
Voici les meilleurs articles sélectionnés pour vous par la rédaction


AUTEURS

  • Inscription
  • Identification
  • Régles à respecter




  • VISITEURS

  • Invitez vos amis
  • Régles à respecter
  • Contactez-nous




  • NEWSLETTER

    Soyez au courant des nouveautés !



    Votre e-mail ne sera
    ni vendu, ni loué.

     ::


    Demande de brevet PCT Inde


    Warning: mysql_query(): supplied argument is not a valid MySQL-Link resource in /home/web/justmove/www/articlebidon.php on line 333

    Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/web/justmove/www/articlebidon.php on line 334






    L'Inde a déposé son instrument d'adhésion au PCT et le 7 Décembre 1998 a donc devenu un membre du PCT, comme le 98e État contractant du PCT. En outre, les ressortissants et les résidents de l'Inde sont en droit de déposer des demandes internationales de brevet en vertu du PCT à l'office récepteur au Bureau des brevets à Delhi.

    Principaux objectifs du PCT

    L'objectif principal du PCT est de simplifier et de rendre plus efficace et plus économique, dans l'intérêt des utilisateurs du système des brevets et les offices qui ont la responsabilité d'administrer elle-des moyens d'appliquer préalablement établies dans plusieurs pays pour la protection des brevets pour des inventions. Avant l'introduction du système du PCT, soit pratiquement le seul moyen par lequel la protection d'une invention peut être obtenue dans plusieurs pays a été de déposer une demande distincte dans chaque pays; ces applications, chacune d'elles étant traitée dans l'isolement, la répétition de participer aux travaux du dépôt et d'examen dans chaque pays.

    Pour atteindre son objectif, le PCT:

    • établit un système international qui permet le dépôt, auprès d'un brevet unique de bureau (l ' "Office"), d'une application unique (l' "International Application") dans une seule langue ayant effet, dans chacun des pays qui sont parties au PCT dont le nom du déposant ( "désigne") dans sa demande;

    • prévoit l'examen formel de la demande internationale par un brevet unique Office, l'office récepteur;

    Sujets • chaque demande internationale à une recherche internationale qui aboutit à un rapport citant la technique pertinent (surtout publié des documents de brevet portant sur des inventions précédentes) mai qui doivent être pris en compte pour décider si l'invention est brevetable, ce rapport est mis à disposition d'abord au demandeur et publiée par la suite;

    • Fournit de la publication internationale centralisée des demandes internationales auprès des rapports de recherche internationaux connexes, ainsi que leur communication aux offices désignés et

    • Offre la possibilité d'un examen préliminaire international de la demande internationale, qui donne aux offices, qui doit décider s'il convient ou non d'accorder un brevet, et au demandeur, un rapport contenant une opinion quant à savoir si l'invention revendiquée répond à certains critères internationaux de brevetabilité. La procédure décrite au paragraphe précédent, la comparant avec la procédure traditionnelle, est illustré par deux
    échéances telles que le chapitre I et le chapitre II du PCT. Il est communément appelé le "phase internationale" pour décrire la première partie de la procédure de brevetage, alors que l'on parle de la phase nationale "pour décrire la dernière partie de la procédure de délivrance des brevets qui, comme expliqué dans le paragraphe ci-dessus, qui est la tâche des offices désignés, soit les offices nationaux de, ou des bureaux régionaux agissant au nom des pays qui ont été désignés dans la demande internationale. (Dans la terminologie du PCT, une référence aux «nationaux» Office, phase «nationale» et «national» des frais, comprend la référence à la procédure devant un office régional de brevets).

    Dans le cadre du système du PCT, au moment où la demande internationale parvient à l'Office national, il a déjà été fouillé par l'administration chargée de la recherche internationale et peut-être examinée par une administration chargée de l'examen préliminaire international, fournissant ainsi les offices de brevets nationaux avec l'avantage important de réduire leur travail charges, car ils ont l'avantage de ces procédures phase internationale et qu'il faut donc pas reproduire ces efforts. Les autres objectifs du PCT sont de faciliter et d'accélérer l'accès par les industries et autres secteurs intéressés aux informations techniques liées aux inventions et à aider les pays en développement à avoir accès à la technologie.

    Fonctions de l'office récepteur

    1. La première étape est que l'office récepteur reçoit la demande internationale auprès du demandeur. Une demande pour la même invention doit être déposé six semaines ou autorisations nécessaires en vertu de l'article 39 doit être prise avant le dépôt de la demande internationale.

    2. La deuxième étape est que l'office récepteur vérifie la demande internationale pour déterminer si elle satisfait aux conditions prescrites quant à la forme et le contenu des demandes internationales. Ce contrôle est de nature formelle et ne vont pas dans la substance de l'invention. Elle s'étend donc qu'à un certain nombre d'exigences plutôt élémentaires prévues par le traité comme faisant partie de cette vérification.

    3. i) L'office récepteur accorde comme date de dépôt international, la date de réception de la demande internationale, à condition que cet Office a constaté que, dans l'ordre conformément à l'article 11, au moment de la réception:

    ii) (a) Si l'office récepteur constate que la demande internationale ne remplit pas, au moment de la réception, les conditions énumérées au paragraphe (1), il doit, comme prévu dans le règlement d'exécution, inviter le déposant à déposer la correction requise .

    (b) Si le demandeur se conforme à l'invitation, comme prévu dans le règlement d'exécution, l'office récepteur accorde comme date de dépôt international, la date de réception de la correction nécessaire.

    4. Office récepteur vérifie certaines exigences formelles et physiques (article 14).

    Cette vérification par l'office récepteur mai montrent que la demande internationale ne remplit pas certaines conditions de forme et de contenu, et que les taxes ne sont pas, ou pas entièrement payé. Dans ce cas, l'office récepteur communique avec le demandeur afin de lui donner la possibilité de corriger tout défaut.

    6. Si la langue de dépôt de la demande internationale est l'une acceptables par l'office récepteur, mais n'est pas acceptable par l'administration chargée de la recherche internationale qui doit effectuer la recherche internationale, le demandeur est tenu de fournir, dans un mois à compter de la date de dépôt de la demande, une traduction dans une langue qui est tout ce qui suit: (i) une langue acceptée par l'administration de la recherche internationale qui doit effectuer la recherche internationale;
    (ii) une langue de publication;
    (iii) une langue acceptée par l'office récepteur (à moins que la demande internationale est déposée dans une langue de publication). Dans les cas où le demandeur omet de fournir, dans le délai applicable, une traduction aux fins de la recherche internationale, l'office récepteur invite le déposant à remettre la traduction manquante, dans certains cas soumis au paiement d'une taxe pour remise tardive. Une procédure d'invitation séparée est prévue pour le cas où la demande n'est pas conforme aux exigences linguistiques. Si le demandeur ne fournit pas la traduction manquante dans le délai fixé dans l'invitation, la demande internationale sera, sous réserve de certaines garanties pour le demandeur, être considérée comme retirée et l'office récepteur se déclare.

    7. Pas toutes les exigences de la demande internationale doivent être examinés par l'office récepteur. Par exemple, l'office récepteur ne traite pas des questions de fond comme si la divulgation de l'invention dans la demande est suffisante et si l'exigence d'unité de l'invention est respectée. Elle ne contrôle pas toutes les exigences détaillées de nombreuses physique de la demande internationale. Ces exigences ne sont vérifiés dans la mesure où le respect de ces exigences est nécessaire aux fins de la publication internationale raisonnablement uniforme.

    Des exemples typiques de défauts, qui mai être corrigées sans que la date de dépôt international, sont les suivants:

    - Non-paiement ou paiement partiel des taxes;

    - L'absence de signature de la demande;

    - Absence d'un titre de l'invention;

    - Manque d'un abrégé;

    - Des défauts physiques.

    La troisième étape de la procédure devant l'office récepteur est qu'il doit transmettre la copie de "record" de la demande internationale au Bureau international et la copie de "recherche" à l'Autorité de la recherche internationale. L'office récepteur conserve une troisième copie, la copie à domicile. «Les transmissions n'ont pas lieu si et tant que les prescriptions nationales en matière de sécurité nationale s'appliquent. L'office récepteur sera alors décrété que les dispositions sur la sécurité nationale n'empêchent pas la demande internationale d'être traitée comme telle.

    Les conditions suivantes doivent être remplies pour que l'attribution d'une date de dépôt international:

    Le demandeur doit être un résident ou ressortissant de l'État contractant pour lequel agit l'office récepteur, et a par conséquent le droit de déposer auprès de l'office récepteur que (à noter, toutefois, que la demande internationale doit être transmise au Bureau international agissant en tant qu'office récepteur vertu de la règle 19.4 (a) (i) si cette condition n'est pas remplie);

    (ii) la demande internationale devrait être dans la langue ou une des langues acceptées par l'office récepteur aux fins du dépôt des demandes internationales (à noter, toutefois, que la demande internationale doit être transmise au Bureau international agissant en tant qu'office récepteur vertu de la règle 19.4 (a) (ii) si cette condition n'est pas remplie);

    (iii) la demande internationale doit contenir au moins les éléments suivants:
    (a) une indication selon laquelle elle est destinée à être une demande internationale,
    (b) la désignation d'au moins un État contractant
    (c) le nom du déposant sous une forme permettant l'identité du demandeur doit être établi,
    (d) une partie qui, à première vue, semble constituer une ou des revendications.

    (iv) Si une de ces conditions n'est respectée après correction, la date de dépôt international sera la date à laquelle la correction a été reçue. En d'autres termes, dans ces cas un défaut, qui est corrigé plus tard, influe sur la date de dépôt international. Si tous ces défauts ne sont pas dûment corrigées, la demande ne sera pas traitée comme une demande internationale.

    (v) Pour tous les autres cas, la non-conformité avec les exigences de forme n'affecte pas la date de dépôt international. En d'autres termes, si le déposant corrige un défaut dans de tels cas, la date de dépôt international reste inchangée. Si le déposant ne corrige pas, le défaut correctement, la demande internationale sera, toutefois, être considérée comme retirée par l'office récepteur. Prolongation du délai fixé par l'office récepteur pour la correction des défauts de l'article 14 mai sera demandé.

    Suivi des délais

    Supervision et surveillance faciles que d'une limite de temps et ainsi événements est requise par les demandeurs, à savoir:

    (i) Le suivi de la réception de la confirmation de réception de la demande internationale par l'office récepteur;

    (ii) de suivi des délais de paiement des taxes;

    (iii) Vérification de la notification émanant du Bureau international confirmant la réception du Bureau international confirmant la réception de l'exemplaire original (formulaire PCT/IB/301) pour l'exactitude des appellations indiquée sur le formulaire et, si nécessaire et confirmer les désignations de précaution dans les 15 mois à compter de la date de priorité;]

    (iv) Décider, après réception du rapport de recherche internationale, qu'il s'agisse ou non de déposer une demande d'examen préliminaire international (qui doit être présentée avant l'expiration d'un délai de 19 mois à compter de la date de priorité.

    (v) décider, après réception du rapport de recherche internationale, qu'il s'agisse ou non de déposer des revendications modifiées selon l'article 19, dans le délai applicable; Ce sera généralement envisagée que si la demande d'examen préliminaire international n'est pas déposée;

    (vi) Suivi de la réception, au cours de la 19 e mois de la date de priorité, de l'avis du Bureau international (formulaire PCT/IB/308) que la publication de la demande internationale et sa communication aux offices désignés (article
    20) a été effectuée;
    (vii) la conclusion de la phase nationale avant l'expiration du 30/31 mois à compter de la date de priorité en payant les taxes nationales et de l'ameublement (si nécessaire) une traduction de la demande internationale.

    b) Une priorité

    1. Seule une copie certifiée conforme est requis de chaque priorité de la demande et qui doivent être fournis dans les 6 mois à compter de la date de dépôt, pas de copies pour chaque office désigné sont nécessaires. Les copies pour les offices désignés sont prêts-à aucun coût supplémentaire pour le déposant par le Bureau international.

    2. Transmission du document de priorité nécessitent pas de surveillance si une demande de transmission par l'office récepteur au Bureau international d'une demande déposée auprès de cet office récepteur a été présentée dans le formulaire de requête et la taxe applicable à un document de priorité a été accordée à l'office récepteur .

    c) Description

    1. La description de l'invention dans la demande internationale doit exposer l'invention d'une manière suffisamment claire et complète pour que l'invention puisse être réalisée par une personne versée dans l'art.

    2. La description répète d'abord le titre de l'invention. Il précise ensuite le domaine technique auquel se rapporte l'invention. Il indique que l'on appelle «l'art d'arrière-plan», c'est, la technique et, en particulier, de la littérature brevet, se rapportant à ce domaine technique, constituant l'état de la technique "ou" état de l'art »ou une technologie connue pour le nouveau déposé application. Elle dénonce l'intention d'une manière qui permet le problème technique et sa solution pour être compris. Il indique les effets avantageux de l'invention par rapport aux techniques connues. Il décrit brièvement les figures des dessins. Elle présente la meilleure manière envisagée par le déposant de réaliser l'invention et tout autre mode qu'il veut inclure.

    d) Liste des séquences: --

    1. L'article 806 du PCT permet à un office désigné d'exiger que la copie d'une partie listage des séquences déposés uniquement sur un support électronique en vertu de la nouvelle section 801 soit fourni, aux fins de la phase nationale, sur le papier.

    2. Pour les candidats qui ne souhaitent pas déposer la partie listage des séquences de leurs demandes internationales en vertu de la nouvelle section 801, les dispositions actuelles continueront de s'appliquer, notamment le dépôt sous forme écrite (selon la règle 5.2) et le concomitante ou subséquente d'ameublement, comme prévu en vertu de la règle 13ter du PCT et de l'article 208, des pièces listage des séquences lisibles par ordinateur à partir de mais uniquement pour les fins de la recherche internationale et / ou de l'examen préliminaire international. Dans ces cas, le système actuel de calcul de la taxe de base, sur la base du nombre total des feuilles de la demande internationale, y compris la partie listage des séquences, continuera à s'appliquer (voir le point 1 (b) du barème de taxes).

    3. Il est important de noter que la demande internationale déposée en vertu du nouvel article 801 mai seulement être déposée auprès des offices récepteurs, qui sont disposés à les accepter, et sur ces médias électroniques, tel qu'indiqué par les bureaux d'accueil (pour plus de détails pl. Voir le Guide du déposant du PCT) .

    e) Les demandes:

    1. Les revendications doivent définir l'objet de l'invention dont la protection est demandée. Elles doivent être claires et concises et entièrement étayées par la description.

    2. En ce qui concerne la structure et la rédaction des revendications, les exigences du PCT sont largement similaires à ce qui est accepté dans la plupart des offices de brevets.

    f) Les dessins:

    Les dessins ne sont requises que si elles sont nécessaires à la compréhension de l'invention. Ce sera le cas pour un type de génie de l'invention. Il ne sera pas le cas quand une invention ne peut être établi, comme c'est le cas pour un produit chimique. Ici encore, les exigences sont semblables à ceux de la plupart des offices de brevets.

    g) Résumé:

    1. Le résumé est destiné à servir des fins d'information technique. Le traité dit clairement qu'il ne peut pas être pris en considération pour aucune autre fin. Cela signifie en particulier qu'il ne peut pas être utilisé aux fins de l'interprétation de la portée de la protection demandée.

    2. L'abrégé consiste en un résumé concis de la divulgation de l'invention tel qu'il figure dans la description, les revendications et les dessins, de préférence, d'ici 50 à 150 mots. Il doit être rédigé d'une manière qui facilitent la compréhension du problème technique, l'essentiel de la solution de ce problème par l'invention et l'usage principal de l'invention.

    h) Langue de dépôt

    1. La demande internationale doit être déposée dans la langue ou une des langues, que l'office récepteur accepte à cette fin (règle 12.1 (a)). Si la demande est déposée dans un bureau de réception en Inde, elle doit être en anglais ou en hindi.

    Ni le traité ni le règlement d'énumérer les langues dans lesquelles les demandes internationales de mai être déposée. Si une langue donnée peut être utilisée dépend de la volonté de l'office récepteur à accepter les demandes internationales dans cette langue. Chaque office récepteur doit, toutefois, accepter au moins une langue pour le dépôt des demandes internationales qui est à la fois une langue acceptée par l'administration chargée de la recherche internationale ou, le cas échéant, par au moins une recherche internationale, compétente pour la recherche internationale des demandes internationales déposée auprès de cet office récepteur et l'une des langues de publication (qui est, en chinois, anglais, français, allemand, japonais, espagnol ou russe), de sorte que les demandeurs ont toujours la possibilité de dépôt de la recherche internationale ou à des fins de publication internationale; dans d'autres mots, soit des mots, soit la demande internationale dans sa langue originale ou la traduction sera suffisante pour le traitement par l'office récepteur, pour une recherche internationale et de la publication internationale.

    2. Si la langue de dépôt de la demande internationale est celui acceptables par l'office récepteur, mais n'est pas acceptée par l'administration chargée de la recherche internationale, le déposant est tenu de fournir, dans un mois à compter de la date de réception de la demande, une traduction dans une langue qui est tout ce qui suit:
    (i) une langue acceptée par l'administration de la recherche internationale qui doit effectuer la recherche internationale;
    (ii) une langue de publication;
    (iii) une langue acceptée par l'office récepteur (à moins que la demande internationale est déposée dans une langue de publication) (règle 12.3).

    3. Si la langue de dépôt de la demande internationale est acceptée par l'office récepteur et de la recherche internationale mais n'est pas une langue de publication (à l'heure actuelle, c'est le seul cas où la demande internationale est déposée dans une des langues néerlandaise et certains pays nordiques), la demande internationale sera publiée en anglais, la traduction dans cette langue en cours de préparation sous la responsabilité de l'administration chargée de la recherche internationale qui effectue la recherche (voir la règle 48.3).

    4. La demande doit toujours être déposée dans une langue qui est acceptée par l'office récepteur et qui est aussi l'une des sept langues de publication

    La phase nationale

    1) La phase nationale suit la phase internationale. Durant la phase nationale avant le traitement et l'examen dans les offices désignés ou élus, le déposant doit accomplir certains actes ainsi l'entrée "d'effectuer dans la phase nationale." Si le demandeur n'entre pas dans la phase nationale, à savoir, s'il ne remplit pas ces actes dans le délai prescrit, la demande internationale perd son effet dans l'désignés ou élus concernés des États avec les mêmes conséquences que le retrait d'une demande nationale dans cet État (article 24).

    2. Pour l'entrée dans la phase nationale devant un office désigné ou élu (si l'examen préliminaire est entreprise et les pays élus), il est nécessaire que la taxe nationale de payer à lui et, lorsque la demande internationale n'a pas été déposée ou publiée dans la langue officielle , ou une des langues officielles de cet office, une traduction dans une langue officielle soit déposée. Les délais pour l'entrée dans la phase nationale sont, dans certains offices, même plus longtemps que 31 mois.

    3. Les taxes nationales à payer sont généralement même que les droits exigés pour le dépôt d'une demande nationale ou régionale. Certains bureaux, pas en Inde perçoivent cependant inférieur de dépôt national ou régional, de recherche ou d'examen, soit le remboursement de certaines taxes, en raison de l'existence du rapport de recherche internationale ou si un rapport d'examen préliminaire international a été établi. Cela compense, au moins partiellement, les frais de dépôt d'une demande internationale.

    4. Lorsque les dessins originaux sont de bonne qualité, le demandeur n'est pas tenu de déposer d'autres dessins formels avec les offices désignés ou élus, permettant des économies substantielles dans certains cas. Il est donc important de déposer les dessins auprès de l'office récepteur qui se conforment pleinement aux exigences de format du règlement d'exécution du PCT.

    5. Lorsque la priorité d'une demande antérieure est revendiquée et une copie certifiée conforme de cette demande a été fourni, il n'est pas nécessaire de présenter une copie certifiée conforme du document de priorité à chaque office désigné ou élu. Le Bureau international envoie les exemplaires requis du document de priorité aux offices concernés.

    Recours judiciaires; protection contre la perte des droits

    Lorsque, par suite d'une erreur qui n'a pas été corrigées en temps opportun, une demande internationale est considérée comme retirée, le déposant mai demande de réexamen de cette décision par chacun des offices désignés. En plus de demander d'examen, le demandeur a la possibilité de présenter dans le même temps, à chaque office désigné, une demande d'excuse de l'inobservation d'un délai. La base juridique de, et les conditions de ce type de demande se trouvent dans la loi nationale applicable ou d'une convention régionale, qui s'applique également aux demandes internationales. Lorsque cette loi ou la convention prévoit la réintégration, il peut être demandé. Lorsqu'il existe une possibilité de demander un traitement ultérieur de la demande, cela peut aussi être réalisée. Des garanties procédurales sont donc disponibles dans chaque État désigné pour les déposants du PCT de la même manière, car elles sont des demandeurs de demandes nationales ou régionales de ne pas faire via le PCT.



    Revendications en milieu de travail - santé et de sécurité Pour les entreprisesLa drogue, la CIA, et Etats-Unis - Mena, Arkansas CoverupMédiation, arbitrage, et le rôle d'un mandataire du contentieux ExpérimentéCarwash Mobile Business - Histoire de la conformité environnementale - Étude de cas des eaux pluvialesEn ligne de constitution et LLC Formation Services - Avantages et inconvénients, avantages et inconvénientsQuand est une société considérée comme étrangère?La naturalisation aux États-UnisEngager le meilleur avocat pour le divorce Fight For Your RightInformation importante concernant des revendications des personnels des blessures en CalifornieHomologation en Californie



    Sélection d'articles de la rubrique Management :


    Warning: mysql_query(): supplied argument is not a valid MySQL-Link resource in /home/web/justmove/www/articlebidon.php on line 438

    Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/web/justmove/www/articlebidon.php on line 439



    Copyright © 2009-2018 nopanda.com - Tous droits réservés