Articles libres de droitsLe magazine Nopanda est à votre service.
Voici les meilleurs articles sélectionnés pour vous par la rédaction


AUTEURS

  • Inscription
  • Identification
  • Régles à respecter




  • VISITEURS

  • Invitez vos amis
  • Régles à respecter
  • Contactez-nous




  • NEWSLETTER

    Soyez au courant des nouveautés !



    Votre e-mail ne sera
    ni vendu, ni loué.

     ::


      Imprimez cet article

      Recopiez cet article

      Envoyez cet article à un ami

      Ajouter aux Favoris
    L'énervement ? un feu qui ronge !
    par Saytof DEIBEL   





    Une expression que répètent toujours les professeurs d'éducation sportive en particulier ou toute personne assagie par l'expérience et qui a atteint un niveau de maturité pour se rendre compte de la qualité du calme, de la tempérance et de la maîtrise de soi.

    Une expression que répètent toujours les professeurs d'éducation sportive en particulier ou toute personne assagie par l'expérience et qui a atteint un niveau de maturité pour se rendre compte de la qualité du calme, de la tempérance et de la maîtrise de soi. On l'assimile à " un feu " parce qu'il abuse de notre réserve d'énergie et donc nous affaiblit.

    On ne trouve pas mieux que cette phrase d'un écrivain latin (publius sirius) : " Vaincre la colère c'est triompher de son plus grand ennemi ! " pour qualifier cet état redoutable (synonyme d'autres colère, irritation, nervosité, fureur, agitation, échauffement, etc.) et dont les conséquences souvent destructrices nous empêchent de réussir.

    Au fait, lorsqu'on est submergé par l'énervement, les tensions montent dans le corps et l'on se laisse emporter par un rythme incontrôlable. Un état de surexcitation où l'on ne maîtrise plus " ses nerfs " jusqu'à causer plus de brusqueries, d'accidents de tous genre ou même dans certains cas, de violence.

    Cet état est atteint quand il nous est demandé dans un contexte donné, de répondre à un problème auquel on n'est pas disponible de suite, mais qui nous satisfera une fois résolu ! C'est alors que nous manifestons malgré nous des troubles (tremblement des membres, échauffement et rougeur, transpiration, accélération des battement du coeur, etc..) comme si nous faisions de l'exercice physique mais tout en restant inactif et sans bouger.

    En somme chaque sensation ou émotion débouche toujours sur une manifestation physique et neurophysiologique appropriée (exemple : pris par la colère, le sang afflue vers les mains entre autres, pour frapper, on dirait !)

    D'ailleurs l'aspect énergétique constitue la plaque tournante sur laquelle se base la médecine chinoise telle que l'acupencture dont le principe considère grosso modo que pour toute personne - supposée être en bonne santé et dans un environnement sain - vivant calmement, l'énergie circule d'une façon harmonieuse ! et que toute perturbation de la circulation interne d'énergie se répercute indiscutablement sur sa santé. Plus encore, nos organes vitaux, en plus de leurs fonctions physiologiques spécifiques, ont - paraît-il - des fonctions psychiques !! (Certaines recherches scientifiques vont dans le même sens d'ailleurs !).

    Ainsi le foie par exemple serait très sensible à la colère!

    Or, Dieu créa l'univers de lumière.
    Et qui dit lumière dit énergie ! Donc il est convaincant que pour traiter tous nos maux de santé en général l'aspect physique et l'aspect psychique ne sont plus à considérer seuls, sans tenir compte de l'aspect énergétique.

    On a appris maintenant que l'énervement est dû à une énergie amenée par notre corps, sous commande de notre cerveau " inconscient ", d'une façon proportionnelle justement à notre besoin de résoudre notre problème urgent et brusque. C'est ainsi que lors d'un manque de sommeil ou de fatigue par exemple, nous nous exposons facilement à l'énervement faute de récupération et d'énergie en réserve.

    Ce qui arrive donc par le verbe et l'expression ou le geste et l'action, c'est que nous rejetons notre ressenti sur le champ avant même de l'avoir vécu et en utilisant cette énergie d'une manière destructrice (taper sur quelqu'un ou sur quelque chose considéré comme obstacle!) au lieu d'en user d'une façon constructrice et positive. Car, (et là l'aspect émotionnel entre en compte) l'énervement est aussi une sensation comme les autres (plaisir, peur, amour, bonheur, tristesse, dégoût,..) qui nous renseigne sur un besoin qui nous manque et nous donne le moyen de l'atteindre pour nous satisfaire. Un état nécessaire et utile à notre adaptation à vivre en communauté, humains que nous sommes !

    ...

    Un article tiré de la rubrique Conseils Utiles du blog http://www.chancasaisir.com
    Pour aller directement à la technique qui vous apprend comment acquérir le calme cliquez ici :
    Maîtrise De Soi

    Source de l'article : http://www.nopanda.com/?expert=Saytof_Deibel Comment se détendre et concentrer votre esprit en quelques minutesLes différentes réalitésDestruction vient du fait que de gâter et voler DieuComprendre l'auto-sabotageApprendre l'allemand à la maisonAlternatives à mener une double vieComment surmonter la défaiteIntelligence divineL'hindouisme, le karma et la loi de l'AttractionLes 14 points focaux de croissance personnelle - Numéro 5, c'est la patience


    Sélection d'articles de la rubrique Amélioration personnelle :

  • Développer son cerveau droit !
  • Comment développer son intuition
  • Des vitamines naturelles plein l'assiette !
  • Comment allumer en vous le feu de la réussite
  • Le miroir reflète-t-il vraiment qui nous sommes ?
  • L'importance de s'intéresser aux autres.
  • Métabolisme et musculation
  • La conscience de soi !
  • Savez-vous comment contrôler vos émotions ?
  • La nature comme support de l'intuition !



  • Copyright © 2009-2018 nopanda.com - Tous droits réservés